Shakes & Fidget - France  
  #21  
Ancien 26/05/2020, 14h44
Frayïa Frayïa est déconnecté
Premiers pas
 
Inscrit : May 2020
Gilde: Autre
Messages: 3
Par défaut

L'encapuchonné regarda les drôles d'animaux volants s'éloigner, tout en gardant contact avec son traceur magique. Il n'avait pas besoin de prendre les airs pour les suivre, où qu'ils aillent dans le coin, il pourrait les rattraper à dos de cheval, et c'est donc un bel animal qu'il loua pour 5 pièces d'argent. C'était pas donné, mais si son intuition était la bonne, comme souvent, la capuche aurait de quoi y gagner beaucoup, beaucoup plus.

Dès la sortie de la ville elle lança l'animal au galop, sentant son souffle entre ses jambes, la puissance de ses muscles le porter à des vitesses qu'il n'aurait jamais pu atteindre à pied. Si il avait vu partir les trois compères, il n'avait pu saisir l'objet de leur recherche, et il se laissa donc guider grâce aux artefacts magiques qu'il avait récolté pour d'autres, mais gardé pour lui. Souvent une excuse simple concernant les missions attribuées lui avait permis de conserver quelques objets précieux, et pour l'heure c'était ce fameux traceur magique.

Après une course d'une bonne heure, le derrière endolori, l'encapuchonné arriva au pied d'une petite falaise, où le traceur s'était arrêté. Après avoir attaché la longe de son coursier à une branche basse, la capuche se lança à une courte ascension. Courte, mais raide. Ses compétences de voleur lui furent bien utiles pour arriver en haut rapidement, et surtout silencieusement, puisque sitôt la tête passée par dessus le rebord, il avisa le terrain.

Le trio avait laissé ses porteurs ailés au palefrenier nain d'une mine. Le plateau sur lequel la-dite mine avait été construite n'était pas bien large, une dizaine de mètres de diamètre peut être. Et avec un énervement refoulé il constata un sentier, bien tracé, bien balisé, qui courait de l'autre côté de l'à-pic. Tant pis, ça maintient en forme !

L'entrée de la mine était grande, surtout comparé à ceux qui l'habitait. Elle devait facilement dépasser les 3 mètres de haut pour 4 de large, pour laisser passer les gros convois de chariots remplis de gemmes, de pierres précieuses, d'or et d'argent.

Et maintenant tout ce qu'il lui restait à faire, c'était guetter leur sortie, et arriver comme un nouveau client de la mine, les bousculer, dérober l'objet de son désir, et disparaître aussi subtilement qu'il était apparu. Tel un fantôme.

Si le plan de base était bon, la réalité le rattrapa.
Une heure. Ses jambes s'engourdissaient d'être accroupi dans les buissons.
Deux heures. Il fallait qu'il remue les bras sans arrêt pour éloigner les moustiques.
Trois heures. Il ruminait et se disait qu'il allait manger son cheval.
Quatre heures. Maintenant il avait vraiment faim, et oups, rien à grailler.
Cinq heures. Heureusement qu'il avait pris sa gourde. Dommage qu'elle soit si petite, et déjà vide.
Six heures. Ses paupières se fermaient malgré lui, et il piquait du nez.
Sept heures. MAIS QU'EST CE QU'ILS FOUTENT DANS CETTE MINE !
Huit heures. Un nain sort, suivi des hommes. Mais a priori... L'attente n'est pas terminé, et étant revigoré de revoir sa cible, il se reprit au jeu de la filature.
Répondre en citant
L'utilisateur suivant remercie Frayïa pour son message :
  #22  
Ancien 27/05/2020, 16h46
Avatar de Solzein
Solzein Solzein est déconnecté
Découvre le forum
 
Inscrit : June 2010
Messages: 26
Par défaut

L'elfe, les jambes encore tremblantes de la chevauchée aérienne regardait l'entrée avec de grands yeux. Il n'était pas très motivé à pénétrer ce lieu peuplé d'horreurs miniatures qui en plus avaient un nom très étrange. Des Nains.

Rien qu'à l'idée de fouler le même sol qu'eux, Solzein en avait la nausée. Il avait bien rencontré un nain, une fois, dans une taverne, qui n'était pas trop désagréable. Enfin, il essayait de bien faire surtout ce qui était déjà beaucoup demander apparemment. Et de voir cette gueule ouverte sur la montagne, il se sentit immédiatement claustrophobe. S'il n'avait pas été suivi par un démon déguisé en femme, et un homme sûrement bien plus fort que lui, il aurait tourné les talons sans demander son reste.

Mais bon... ils étaient là.

Il suivit Shakes qui avait pris la tête du groupe, et entra à son tour, ses yeux ne s'habituant pas de suite à la noirceur profonde de la grotte. Bon elle était en fait bien éclairée, et le sol était très plat, sans caillou traître, ni obstacle d'aucune sorte. Mais c'était un coup de chance, rien de plus. Tout le monde savait que les nains n'aimaient que le désordre, les endroits sombres, et l'alcool.

Ils s'approchèrent d'un comptoir où les attendait un nain. Il était vraiment petit, et Solzein se demanda s'il était plus petit que la moyenne, ou si cette race était vraiment dénuée de charmes. La chose ne le lachait pas des yeux, et l'elfe se sentit vraiment mal à l'aise. Ca ne se faisait pas de regarder les gens comme ça avec insistance. Un minimum de savoir vivre...

Il se tut néanmoins, laissant Shakes et Asgaroth s'occuper de la transaction. 1500 pièces d'or ? C'est du vol ! Mais non, il ne dit rien. Rien rien rien.

Ils patientèrent alors en face du comptoir, le nain jetant toujours son regard vers l'elfe qui ne pipait mot, et ils attendirent. Longtemps. Très longtemps.


Ils sont allé jusqu'où pour nous chercher ce caillou ?
demanda Solzein doucement à Shakes.

Il vit Asgaroth faire les cent pas devant lui, se demandant à quel moment le démon allait changer les nains en roche eux-même s'ils ne sortaient pas rapidement leur pierre de la mine.

Et quand tout le monde fut au bord de l'explosion, le nain sorti, tout frais, avec tout un chariot de pierres. Mais... ce n'était pas encore bon. On aurait pu penser qu'avec une telle somme déboursée, les nains feraient au moins l'effort de se dépêcher un peu. Mais on ne peut vraiment rien attendre d'eux, ils étaient tout juste mieux que les gobelins.

Le démon, faisant preuve d'une patience qui choqua l'elfe, répondit au nain que le groupe allait le suivre jusqu'au contrôle qualité, qui avait lieu au bout d'une galerie, un peu plus profondément dans la mine.


Et merde... on s'enfonce encore plus...

Bougonnant il suivit le groupe, jusqu'à un nouveau comptoir, où un nouveau nain le dévisagea.

C'est la grotte qui sent comme ça, ou c'est les nains ? demanda le magicien au démon.

Lui devait tout connaître de ces maudites créatures.
Répondre en citant
L'utilisateur suivant remercie Solzein pour son message :
  #23  
Ancien 27/05/2020, 18h02
Nd Faly Nd Faly est déconnecté
Beau parleur
 
Inscrit : April 2014
Gilde: Masculin
Messages: 97
Par défaut

Shakes avait perdu l'habitude des longues attentes. Généralement il passait commande et il était livré le lendemain ou le surlendemain. Solzein lui avait demandé jusqu'où les nains allaient pour trouver des pierres. Shakes l'ignorait mais il lui expliqua comment il faisait d'habitude.

Quand le nain sorti avec son chariot il se leva et exigea sa pierre. Le nain lui refusa car elle devait d'abord passer le contrôle qualité.
Il emboita le pas au nain tout en essayant de calmer le démon et en se calmant lui-même.

Ils arrivèrent dans une pièce tout en longueur. Le nain déchargea les pierres sur un tapis roulant. D'autres nains triaient les pierres par couleur.
- Regardez le plan, dit le nain en désignant un tableau sur le mur.
Shakes s'approcha. Les pierres étaient d'abord triées par couleur et par taille. Ensuite elles étaient taillées selon les désirs du client.

Ils prirent le couloir correspondant et attendirent devant une porte avec marqué défense d'entrée.
Asgaroth se retint de forcer la porte, il n'était pas bon de se mettre les nains à dos.
L'attente fut de courte durée.

- Voici votre pierre, dit le nain.
Il tendit un magnifique joyau rose qui brillait intensément. Shakes plissa les yeux et examina la pierre.
- Parfait, dit-il. Retournons chez moi, ajouta-t-il en se tournant vers ses compagnons.

De retour dans son atelier, Shakes enchassa la pierre dans le bâton et le planta dans le sol.
- Peux-tu tracer le pentacle ? demanda-t-il au démon. Je n'ai pas envie de réveiller Fidget à cette heure là.
Sans attendre de réponse il se tourna vers Solzein et lui dit :
- Équipe toi. Nous allons dans un endroit dangereux. Les arcs sont par là et les armures par ici.
Shakes partit s'équiper.
__________________
Mon dernier boss de donjon
https://youtu.be/V2QhJHxos8s
Répondre en citant
L'utilisateur suivant remercie Nd Faly pour son message :
  #24  
Ancien 02/06/2020, 07h47
Frayïa Frayïa est déconnecté
Premiers pas
 
Inscrit : May 2020
Gilde: Autre
Messages: 3
Par défaut

L'encapuchonné patientait encore. La patience était une des qualités requises à tout bon voleur, mais elle avait quand même des limites, et là, on y était presque. Mais enfin, l'on vit sortir de la mine le trio, à l'air relativement satisfait. Fatigué d'avoir attendu, comme la capuche elle-même, mais il y avait ce je-ne-sais-quoi dans l'air qui lui fit penser qu'ils avaient obtenu ce qu'ils étaient venus chercher.

C'est le moment !

Se levant de sa cachette, la silhouette sombre se déplaça vers l'intérieur de la mine, d'un pas leste. Il avait trouvé la commande factice qu'il voulait passer pour se créer un alibi, et il était prêt à commettre son larcin.

Sans donner l'impression de foncer droit sur les compagnons, mais sans les éviter pour autant, il conservait une démarche souple, presque elfique. Il les salua d'un signe de tête poli, mais bouscula involontairement le chef de groupe, profitant de cet instant très court pour glisser sa main dans une de ses poches, et en ressortir un beau joyau rose pâle.


Excusez moi, je suis confus, bredouilla t'il en reprenant sa route vers la mine.

Il pénétra sous l'arche coupée du soleil, et quand ses yeux se furent réhabitués, il s'avança vers le comptoir nain pour passer sa "commande"
.

Bonjour maître nain, auriez vous dans cette mine des pépites de mithril ?

Evidemment qu'il n'allait pas payer pour ça. Evidemment qu'il n'allait même pas attendre de savoir s'ils en avaient. Mais fallait juste patienter quelques minutes que les trois zigottos s'en aillent.

Le nain lui répondu d'un ton bourru.


C'qui qu'd'mande l'or blanc des nains ? Qui vous envoie ? Hein ? QUI ?

Dans quelle pagaille s'était donc fourré le voleur...

Personne, c'était pour un forgeron nain pour ses armes, il paraît qu'il rachète le mithril à prix d'or !
Décampez 'vant qu' j'vous mett' ma pioch' dans l'oeil !

La capuche ne demanda pas son reste et ressorti, ne croisant personne hors de la mine.
Maintenant propriétaire d'un beau cristal rose, il redescendit chercher son cheval, pour retourner en ville. Comme tout bon voleur, qui revient toujours aux alentours de la victime, il ne put s'empêcher d'aller voir l'échoppe de Shakes. S'attendant à entendre des cris de rage, de colère ou encore quelques insultes lancées contre le ciel lui-même, il fut particulièrement étonné de voir qu'il n'en était rien. À travers la fenêtre, il épia alors l'étrange scène.

Une sorte de sceptre était planté dans le sol, au milieu de la pièce, et une magnifique pierre rose était maintenue au sommet. Furieux, il regarda sa propre pierre, et maudit l'aventurier. Il avait volé un petit cristal de protection tout naze en fait. Mais s'il n'avait pu obtenir d'objet magique, il pouvait toujours voler un bien très précieux...

Des informations.

Aussi resta-t'il là, planté devant la fenêtre, sans même avoir pris le temps d'essayer de se cacher.
Répondre en citant
L'utilisateur suivant remercie Frayïa pour son message :
  #25  
Ancien 02/06/2020, 16h24
Avatar de Solzein
Solzein Solzein est déconnecté
Découvre le forum
 
Inscrit : June 2010
Messages: 26
Par défaut

Le démon ne lui avait pas répondu, et pourtant Solzein savait de cette race qu'ils étaient tout sauf patients. Heureusement pour les nains, sur le plan terrestre Asgaroth n'avait peut être pas autant de pouvoir qu'aux enfers.

Shakes suivait les consignes des nains, et le groupe suivit le cheminement complet de la pierre précieuse, qui était mesurée, pesée, et triée avec soin. Ils ne riaient pas avec les cailloux ces gnomes !

Lorsqu'ils eurent enfin terminé leur tri, un nain donna sa pierre à l'aventurier guide, et ils ressortirent tous trois de la mine sans demander leur reste. À peine dehors qu'une ombre bouscula Shakes, et s'excusa, avant de pénétrer dans la mine. L'air interrogateur, Solzein avait pu éviter l'homme encapuchonné et ainsi le regarder rapidement. Cette silhouette lui paraissait familière, sans qu'il ne sache pourquoi. Mais il n'eut pas le temps de se poser plus de questions, déjà Shakes avait hélé le palefrenier, et les aigles géants arrivaient.

Encore ces trucs qui volent... L'elfe en eut un frisson dans le bas du dos. Mais il monta sagement derrière l'homme, tandis que le démon chevauchait le sien seul, comme à l'allé.

Ils retournèrent rapidement en ville, le chemin de retour paraissant pourtant infiniment plus long. Heureusement pour eux, pas de mésaventure particulière ne les retarda, et ils atterrirent avec douceur, laissant les animaux trouver eux mêmes leur refuge, celui de Shakes chez lui, et celui du démon chez celui à qui il l'avait "loué" gratuitement.

Ils rentrèrent dans l'atelier de l'aventurier, et ce dernier sortit immédiatement la baguette magique. Il y déposa la pierre précieuse, et planta la baguette ainsi reconstituée, dans le sol. Puis se tournant vers l'elfe, il lui demanda de tracer au sol un pentacle.


Oui bien sur, je fais ça de suite.

Se tournant vers Asgaroth, il lui demanda rapidement.

Je dois le dessiner avec quelque chose en particulier ? Craie, sable... sang ?

Il frissonna à l'idée de devoir se couper pour le rituel, pourtant c'était souvent un des besoins primaires de tous les sortilèges qu'il connaissait. Une offrande à la magie.
Répondre en citant
L'utilisateur suivant remercie Solzein pour son message :
Répondre

Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé

Navigation du forum


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 19h59.


Propulsé par vBulletin® version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright © by 'Playa Games GmbH'