Afficher un message
  #18  
Ancien 24/08/2018, 20h18
Avatar de Pouick
Pouick Pouick est déconnecté
Découvre le forum
 
Inscrit : June 2018
Gilde: Masculin
Messages: 19
Par défaut

Dans ce chapitre, j'ai essayé une autre approche des dialogues en annoncant dès le départ qui parle.

Finalement dans le chapitre 14 je suis revenu à l'ancienne méthode (pas encore sortie ici ^^), elle me convient mieux et me permet d'y associer des actions ou des tons dans un dialogue.


Chapitre 13 : Le retour des morts vivants


Les trois compères firent connaissance.

Pete : - Tu es la seule rescapée de ton village, ma chevelue rougeoyante madame ?
Naine : - Une naine dans un village humain… pour qui me prenez-vous, je ne suis pas d’ici.
Alystea : - Il n’y a pourtant pas de montagne dans le coin, tu dois venir de loin.
Naine : - Nain égal montagne ? Bonjour les préjugés.
Alystea : - Nan mais c’est toi avec ton village humain qui…

La guerrière pointa une direction du doigt.

Naine : - Je viens de la forêt plus aux nord.
Alystea : - logique…
Pete : - Une naine dans la foret ?
Naine : - Oui je suis bucheronne.
Pete : - une naine forestière en somme.
Alystea : - Ca explique les maillets…
Naine : - Ma mère était bucheronne et mon père…
Alystea : - Forgeron !
Naine : - Homme au foyer…
Alystea : - Chose normal chez les nains…
Naine : - faut vraiment arrêter avec vos stéréotypes.
Pete : - Je n’ai guère vu beaucoup de nain, mais je croyais que la plupart vivait dans les montagnes ma délicieuse musclée madame.
Naine : - C’est vrai.
Alystea : - Bah qu’est-ce que je disais…

La naine se tourna brusquement en direction du tas gisant de zombie.

Naine : - Quelque chose approche.

Un être d’une extrême pâleur s’avança en titubant vers le groupe.
La naine serra fermement ses armes.

Naine : - au nom de la justice, je vais le massacrer !

La furie écarlate chargea son adversaire.

Alystea : - Non mais attends… je crois que…

La naine renversa la créature d’un coup de maillet dans les jambes et s’apprêta à assener le coup fatal quand une rafale de vent la repoussa brusquement.
La gnomette se rua vers la naine.

Alystea : - Nan mais t’es malade, t’as failli écraser Salogelle.
Naine : - Salogelle ?

L’elfe se roula au sol en se tenant la jambe.

Salogelle : - Aiieee, ma jambe j’ai mallleuuuu.

La gnome se posa soudainement une question.

Alystea : - C’est bizarre, on dirait que tu as été repoussé par une force invisible…

Alystea regarda autour d’elle et ses yeux s’arrêtèrent sur le petit mage.

Pete : - J’ai fait un sort de vent.
Alystea : - Toi ? Je croyais que ta magie consistait à faire de la merde…
Pete : - C’est que… j’ai paniqué… et j’ai improvisé.
Salogelle : - AAAIIIEEE !! J’ai super mal !

La naine se précipita vers l’elfette.

Naine : - Parrrdddonnnn, tu es tellement pale que j’ai t’ai pris pour un mort-vivant !

L’elfe albinos continua à se rouler de douleur.

Salogelle : - Suis une elfe noire connasse !!
Naine : - Meurt pas, je t’en prie, je voulais pas ! Accroche toi !!
Alystea : - C’est juste une blessure à la jambe…

La gnomette fit un signe de la tête au petit mage.

Alystea : - Soigne là qu’on passe à autre chose.
Pete : - C’est que…
Naine : - Fais quelque chose elle va mourir !!
Pete : - Bah… euh… si elle aurait un ongle incarné, j’pourrais mais la…

Le visage de la furie écarlate se figea d’effroi.

Naine : - … par ma faute… elle est condamnée à mourir… non… je ne peux le croire…
Alystea : - Puisque je te dis qu’elle est juste blessée à la jambe…
Salogelle : - J’veux pas mourir moi!!
Alystea : - bordel… je commence déjà à regretter les zombies…
Répondre en citant
L'utilisateur suivant remercie Pouick pour son message :