Shakes & Fidget - France

Shakes & Fidget - France (https://forum.sfgame.fr/index.php)
-   Histoires & Poèmes (https://forum.sfgame.fr/forumdisplay.php?f=10)
-   -   Chronique d'une gnomette (humour) (https://forum.sfgame.fr/showthread.php?t=15191)

Pouick 21/06/2018 10h54

Chronique d'une gnomette (humour)
 
Bonjour !!

Je publie actuellement au sein de ma guilde une histoire sur l'aventure d'une gnomette.

Celle-ci va chercher à venger la mort de Patache la vache sa meilleure amie.
Elle va rencontrer différents personnages plus ou moins loufoque qui la suivront dans sa quête vengeresse.

J'ai décidé de partager son aventure ici afin que les autres francophones puissent la lire.

Comme à la base je diffuse mon histoire par mp guilde et donc au vu de la limitation de la taille des mp, les chapitres sont courts.
J’espère que cela vous plaira autant que cela plait à ma guilde.

Pouick 21/06/2018 10h55

Prologue : L’amour est dans le près


Alystea n’a jamais connu ses parents biologiques, recueillie dès son plus jeune âge par des vaches sauvages.
Elle a grandi dans les prés boisés de Ruoma non loin du village de Renom.
Curieuse, elle passait son temps à explorer les alentours en allant toujours plus loin.
C’est ainsi qu’elle a pu étudier les humains et apprendre leur langage.

Un jour lors d’un retour d’expédition, heureuse de partager ses aventures avec sa meilleure amie Patache, elle retrouva son camp vide, plus aucune vache ne s’y trouvait.

- Mais ? Elles sont où mamans ?

Elle farfouilla à droite à gauche… rien… soudain son regard s’arrêta, pétrit d’effroi.
Une vache était étendue au sol.
Tremblotante, Alystea se rapprocha.

- Pat… Patache ?

La jeune gnomette découvrit alors son amie couverte de blessure.

- Non, ce… ce… n’est pas possible…

Sa meilleure amie, Patache la vache était…morte.

- Noooooonnnnnn !!!!

Après plusieurs dizaines de minutes blottie contre sa défunte amie, Alystea n’avait qu’une idée en tête, retrouver ses mères et venger la mort de Patache.

Pouick 21/06/2018 10h56

Chapitre 1 : c’est l’histoire d’un gnome voltigeur


Le meilleur endroit pour récolter des informations était la taverne, lieu de la débauche et de l’ivresse où beaucoup de langues se délient.
Alystea se retrouva devant la taverne ; « le coude léger ». A peine eut elle franchi le sol, qu’un gnome à poil vola contre un mur à proximité.

Le petit personnage se releva aussitôt, complètement torché, celui-ci beugla :

- I belive I can fly !!!!

La gnomette continua son avancée jusqu’au bar.

-Patron ! Un verre de lait !!

Le barman, un fort et robuste démon, regarda à droite, à gauche et ne vit personne lorsqu’une petite main dépassa du comptoir.

- Suis là ! Youhou !
- C’est un bar ici ma tite gnome ! Pas une vacherie.
- Justement en parlant de vache, un groupe de vache à disparu dans les prés boisé…
- et ?
- Bah j’aimerai les trouver !


Le démon éclata de rire.

- Bouhahaha, tu viens dans mon bar ! Tu demandes du lait et maintenant tu veux trouver des vaches !!

Alystea plissa les yeux, énervée.

- Hey microbe ! Si tu sais quelque chose je te conseille fortement de parler !

Le Barman s’arrêta net, se redressa et tapa son poing sur le comptoir qui s’enfonça.

- A qui crois-tu avoir à faire, fiante de scarkipik !

Un duel de regard commença alors, aucun des deux ne parvenait à prendre le dessus lorsque soudain le gnome voltigeur arriva jambes écartées sur le visage du démon.
Sous un violent fracas, ce dernier tomba à la renverse. Sa tête heurta violemment un rebord qui l’assomma.
Surprise, la gnomette sauta par-dessus le comptoir et chopa l’exhibitionniste par le cou.

- Crétin de nudiste ! Il était sur le point de me dire où était mes mères, mes vaches adorées !!

La bouche du petit être empesta l’alcool.

- Ho la vache, quel vol ! La vache ? Moi…. Je sais où les trouver !

Pouick 21/06/2018 11h02

Chapitre 2 : I belive I can fly


Alystea secoua le nudiste.

- Dis moi où !!

Le gnome releva la tête.

- Ooùùù !

La gnomette secoua de nouveau le voltigeur avec plus d’entrain.

- Abruti !! Où sont-elles ?
- Bah…euh… l’abattoir !


Alystea prit un air songeur.

- C’est donc lui le responsable…

Son regard s’assombri.

- Où je peux le trouver ?
- Qui ca ?
- Ce fumier d’abattoir !! Où est ce qu’il crèche ?


Le petit être posa un doigt sur sa bouche, malgré son air ahuri, il se mit à réfléchir.

- Fumier…d’abattoir… hmmm… du fumier dans un abattoir pas très hygiénique tout ca…


La patience de la gnomette avait atteint son paroxysme.

- Ecoute petite merde, dis moi où je le trouve ou je te trucide !
- Mais euh… l’abattoir… peut on la qualifier comme une pers…


Soudain, les deux interlocuteurs s’élevèrent.

- Ho, je vole, s’extasia le nudiste.

Le tavernier avait saisi les deux gnomes.

- Assez rigoler les lutins.

Le démon s’avança d’un pas lourd vers la porte.

- Lâche moi enfoiré où j’te trucide toi aussi !! se débâta Alystea.

Les veines sur les bras du barman se gonflèrent.

- Et maintenant, du balai !

Les deux énergumènes firent un grand vol plané.

- I belive i can fly !!!! chanta le nudiste.


Tous deux finirent leur course, après plusieurs roulés-boulés, au milieu de la rue.
Alystea se rattrapa immédiatement.

- Une vache, ca sait se réceptionner !

Elle bondit sur le nudiste pour le saisir au cou.

- Maintenant, parle !
- ZzZz…zZzZ…


Le gnome voltigeur s’était endormi…

- J’vais l’tuer…

Pouick 21/06/2018 11h10

Chapitre 3 : Le Pete magique


Alystea secoua frénétiquement l’alcoolique nudiste.

- Hey ! Le poivrot !! Réveilles toi !! J’ai besoin de savoir où trouver l’Abattoir.
- zZz…zZz…


La gnomette secoua de nouveau l’énergumène tout en rajoutant quelques baffes.

- Hin ?? zZz… non j’ai déjà mang… Rfff… zZz…

Une voix intervint.

- Si je puis me permettre, ma délicate madame.

Alystea s’arrêta net avant de tourner la tête. Un petit gnome vêtu d’une robe et d’un chapeau de mage, se tenait devant elle, bâton à la main.

- Qu’est ce tu m’veux le pec !
- Ho ! Vous connaissez mon nom ! Je vois que ma réputation me précède.


Une musique sorti de nulle part s’éleva et le petit mage commença à chanter.

- On m’appelle, le Pete magique, loin d’être léthargique.
- Je chevauche mon balai, apporter mes bienfaits.
- Porté par le vent, voir tous ses gens.
- Tout le monde le connait et le reconnait.
- Le puissant Pete
- Le séduisant Pete
- Le Pete Maggiiiiqquuueeeuuuu


La chanson et la musique s’arrêta sur une pose ringarde du chanteur. La gnomette était dubitative devant un tel spectacle.
Elle se ressaisit et fronça les sourcils.

- Qu’est ce tu m’veux le pec !

Le petit mage ria avec un sourire de séducteur raté.

- Apporter mon aide, évidemment !
- Ton aide ?
- Oui, je suis un puissant mage, et mes services moyennent finance te sauront d’une gran…
- Pas intéressé !


Alystea se remit à secouer l’endormeur avec une plus haute fréquence de baffe.

- Réveilles toi, aller !
- Je sais où trouver l’abattoir, annonça le mage.


La gnomette lâcha sèchement le nudiste.

- Où ça ?
- Haha, ma très chère madame, toute information se doit d’être rémunérée !


D’un rapide mouvement, Alystea plaça la lame de son couteau sous la gorge du gnome.

- Je te paye la vie sauve.
- Je vois que madame est fine commercial. L’abattoir se trouve sur les terres de macellaiu. Mais prudence, ma gente madame, ce lieu est dangereux, y aller seule est synonyme de mort.


La gnomette resta impassible.

- Il est temps de te payer.

D’une balayette, elle renversa au sol son otage, puis partit.
Ce dernier se releva agacé et tapota sa robe pour enlever les saletés.

- Tu as baissé ta garde, ma gente madame.

Il dirigea son bâton de bois vers Alystea qui s’éloigna de plus en plus.

- Quatoum, Atchoum, Zagadann, Taga… Tagada… heu non, c’est pas ca… Tagakatsoin-tsoin… pas ca non plus. Tagada fraise ? Hmm… non plus.

Lorsque l’attention du mage se reporta sur la gnomette, celle-ci était déjà très loin.

- Tu as de la chance !! Ma bonté m’invite à t’épargner ma délicate dame, prévint-il.

Le petit mage souffla avant de sourire.

- Je suis vraiment trop généreux, ma bonté me perdra.
- En parlant de généreux, t’aurais une pièce, demanda le nudiste qui venait de se réveiller. S’pour boire un coup.
- Dégage chère monsieur !
- Généreux généreux, mes fesses ouais !! se plaignit le demandeur qui disparut dans la taverne, le popotin remuant.

Pouick 22/06/2018 12h07

Chapitre 4 : Qu’est ce qui a quatre bras et deux jambes ?


Alystea connaissait macellaiu de nom, elle n’avait jamais voulu mettre les pieds dans ce lieu aride et désolé qui avait la particularité d’avoir un ciel rougeâtre. Rien n’y poussait, seules des restes de végétations décharnées subsistaient.

Après quelques heures d’errance, la gnomette trouva un grand édifice semblable à une ferme, mais à l’aspect beaucoup moins accueillant. Etant le premier bâtiment qu’elle croisa, elle décida de s’y engager.

Elle pénétra par une fenêtre dérobée pour atterrir dans un grand entrepôt, une forte odeur de sang et de mort imprégnaient les lieux. Alsytea compris qu’elle était au bon endroit.
Elle regarda tout autour d’elle, la pénombre réduisait la visibilité et rendit difficile son exploration.

- Meeuuuhh !

Le meuglement venait d’une pièce à côté. La gnomette s’y dirigea quand une voix l’interpella.

- Hey ! Pssst, toi le nain !
- Le nain ?


Alystea se tourna vers le son de la voix, un être humanoïde blanc aux oreilles pointues se tenait aux barreaux d’une cage.

- Ho ! Une vache qui se tient sur deux pattes ! Pas banal ca…
- J’suis pas une vache !
- Ha bon ? Pourtant t’es aussi blanche qu’une vache…
- Mais tu ne vois donc pas ce que je suis ?


La gnomette se rapprocha vers l’être pale et constata qu’il avait des yeux rouges avec un fort strabisme.

- Une vache qui louche ?

Son interlocuteur s’agaça.

- Raaaa, je suis une elfe noire !! Ca se voit pas, non !!!
- Euh…

Alystea commença à siffloter en s’éloignant doucement.

- Hey attends !! Libères moi !
- Désolé, je ne suis venu libérer que mes mamans vaches.
- Tes mamans… vaches…


La petite gnome s’éloigna de plus en plus.

- Attends, attends, je suis une vache moi aussi !!! Regarde, Meuuuhh…

Alystea regarda l’elfe perplexe.

- Là, tu viens d’insulter ma mère…
- Ok ok, je suis désolé. Mais si tu me laisses, il va me trucider. Tiens, je pourrais t’aider à délivrer tes mamans ! Ça c’est une bonne idée, non ?


La gnomette prit un air songeur.

- Il ? Tu parles de cet enfoiré d’abattoir qui a kidnappé mamans ??
- Hein ? euh… T’es pas un peu bizarre toi… abattoir c’est un lieu, c’est ici.
- Alors qui est le batard qui a fait ça ?


L’elfe se figea d’effroi.

- Qu’est ce t’as, t’es toute pale ?

D’une main tremblotante, elle pointa la gnomette du doigt ou plutôt au-dessus d’elle.

- Quoi ? J’ai un truc sur le nez ?

La petite gnome réalisa alors que le doigt pointa trop au-dessus-d ‘elle.

- Il est derrière c’est ça, hin !

Alystea se retourna et vit une immense masse de forme humanoïde haute de deux mètres se dresser devant elle. Vêtu d’un tablier ensanglanté, Ses quatre bras étaient armés d’hachoirs et son visage couvert de balafre ne portait plus qu’un œil sain, l’autre n’étant plus qu’un trou béant.

- Effectivement, il était derrière moi…

Pouick 24/06/2018 11h30

Chapitre 5 : Attrape-moi si tu peux !


L’être immonde écarta brusquement ses bras et poussa un puissant et effroyable cri.
Alystea impassible, dégaina son couteau et le serra fortement.

- Toi tu vas déguster !

A peine eu-t-elle fini sa phrase que le monstre l’attaqua d’un magistral coup d’hachoir.
La gnomette n’eut pas de mal à éviter l’assaut qui avait en partie brisé le sol.
L’assaillant ne s’arrêta pas là et commença à enchainer sans interruption ses attaques. Grace à son agilité et sa taille, Alystea évita un à un les coups répétés.

- Tu as trop de bras ! On va arranger ca !

Après une formidable esquive aérienne, elle planta de toutes ses forces son arme dans l’avant-bras de son agresseur.

- Voilà qui devait être mieux.

Sans sourciller, l’être aux quatre bras contre attaqua aussitôt et manqua de peu la petite gnome. Cette dernière avait esquivé de justesse le hachoir qui s’était alors planté devant elle.

- Hey, tu pourrais au moins faire semblant d'avoir mal !

D’un revers de bras, l’agresseur percuta la gnomette avec le plat de sa lame et la catapulta dans les airs.
Alystea pensa à ce moment au nudiste voltigeur de la taverne beuglant sa chanson.

- Raaah, sors de ma tête toi !!!

Après un atterrissage plus ou moins réussi, elle esquiva une nouvelle série d’attaque.
Le combat qui avait repris de plus belle, était à sens unique, la gnomette ne pouvait rien faire à part éviter les coups meurtriers de son assaillant.
Dans la mêlée elle percuta la cage de l’Elfe Albinos.

- Tu sais… j’ai bien réfléchi à ta proposition.
- Ah ?
- Et j’accepte ton offre ! Mais avant, si tu pouvais te mettre au fond de la cage.
- Euh… d’accord.


Au moment où la prisonnière se plaça au fond de la cage, celle-ci explosa avec fracas.
Alystea avait dirigé le monstre pour que son attaque libère la prisonnière.
L’elfe se tenait alors fièrement sur les décombres de la cage.

- Tu as bien fait de m’avoir fait confiance !!

Sur ces mots, l’ex-prisionniere prit ses jambes à son cou pour s’enfuir.

- Hey reviens !!!

La gnomette, secoua la tête.

- Je savais bien que je ne pouvais pas compter sur une elfe qui se déguise en vache, c’était trop louche ça !!

L’être immonde poussa un hurlement.

- Oui oui, je sais, réagit Alystea, je sais que tu es là… entre ton odeur et ta carrure difficile de t’oublier.

Les deux combattants reprirent alors leur jeu du chat et de la souris.
Après un long moment de course poursuite Alystea s’arrêta essoufflée.

- Je vois que tu fatigues, haha ! Aucune endurance toi !

La créature aux quatre bras ne montrait pourtant aucun signe de fatigue.

- Il est temps de te faire subir ma technique secrète ancestrale !! provoqua la gnomette.

Celle-ci se positionna recourbée sur elle-même, les mains au sol.

- Technique secrète de la charge meuglante !!

Alystea se rua sur son assaillant et percuta sa jambe avec la tête. Toute étourdit la petite gnome regarda sa victime qui n’avait pas bougé d’un pouce.

- Alors que dis-tu de ça ! La peur t’envahie, hein !

Son opposant leva alors un de ses bras prêt à fendre en deux sa cible. Cette dernière encore toute vaseuse, ne pouvait pas éviter le prochain assaut.
Quand soudain, une flèche se planta à côté de l’être sanguinaire qui stoppa immédiatement son action.

- L’albinos !! s’étonna Alystea.

L’elfe qui était maintenant armée d’un arc, souria.

- Je t’avais dit que tu pouvais me faire confiance !

Pouick 24/06/2018 17h16

Chapitre 6 : L’œil du faucon


- Je n’en avais jamais douté ! affirma la gnomette.
- Ce n’est pas ce que j’ai cru entendre, releva l’elfe.
- Tu as du mal entendre.
- Les elfes ont l’ouïe fine.
- Pas assez j’imagine.


L’être au quatre bras interrompit les retrouvailles en sautant sur Alystea qui évita l’assaut.

- Hey ! Pourquoi c’est moi qui suis visé ! C’est l’autre qui t’as tiré dessus !!

Une flèche passa au-dessus de l’assaillant.

- Vise l’œil ! cria la petite gnome à son acolyte.

Dans une incroyable précision, l’elfe albinos décocha une flèche qui se planta directement dans une poutre à 2 m de sa cible.

- Rassure moi… dis-moi que tes doigts ont glissé… commenta Alystea.
- Nan mais faut que je me calibre aussi !
- Dépêche-toi de te calibrer alors !! Râla la gnomette en se faisant poursuivre par son agresseur.
- T’inquiète je vais l’avoir !!


L’elfe décocha une nouvelle flèche qui manqua sa cible…

- Celle là, c’est la bonne !

La flèche rata encore sa cible.

- Ce coup-ci, je l’ai !!

La flèche se planta dans le plafond.

- La prochaine je la sens bien.
- C’est ma main que tu vas sentir si tu continues t’es tirs foireux, ajouta Alystea.


Mais malgré plusieurs tentatives, aucune flèche n’atteignit son but.

- Comment peux-tu le louper ! s’alarma la gnomette, il fait deux mètres d’envergure !!
- Mais il arrête pas de bouger !
- Tu veux peut être que je lui demande gentiment de taper la pose pour que tu puisses le toucher…
- Suis pas sûr qu’il l’acceptera.
- Sans blague…
- Bon, laisse-moi me concentrer, demanda l’elfe, je vais réessayer.
- Suis pas sûr que ça fasse une différence…


L’archère plissa les yeux de concentration et sortit sa langue. Elle stoppa sa respiration et banda son arc en visant le puissant adversaire qui coursait toujours la pauvre gnome.

La flèche fila alors à toute allure pour toucher enfin sa cible, ou plutôt son hachoir qui ricocha dessus pour aller directement se planter au sol à quelques centimètres de son alliée.

- Mais tu veux me tuer, c’est ça !!! s’énerva Alystea, veine au front. En fait, tu travailles pour lui ! Limite ça me rassurerait d’entendre ça.
- Non mais, c’est que c’est pas facile aussi, pis suis pas archère moi.
- Pas archère, pas archère, mais qu’est-ce que tu fous avec un arc alors ??


La flèche avait malgré tout attiré l’attention de l’immonde créature à quatre bras qui las de courir derrière un si petit être, décida de changer de cible.

- Mais mais, il me fonce dessus, qu’est-ce que je fais, qu’est-ce que je fais ?? paniqua l’elfe.
- Cours l’efle, cours !!! hurla sa camarade d’arme.


Sans se faire prier l’elfe albinos courra les mains en l’air tout en criant.

- Bon je vois que tu gères bien la situation, déclara Alystea. Je m’absente quelques minutes.

La petite gnome disparut alors vers l’autre pièce, pièce où elle avait entendu plus tôt les meuglements.

- Non mais… reviens… REEVVIIEEENNNSSS !!!

Pouick 27/06/2018 16h13

Chapitre 7 : Une vache peut en cacher une autre


- ATTTEEENNDDDSSS … me laisse pas seul avec ce monstre.

Une des attaques de l’être sanguinaire manqua de peu de trancher sa cible.

- Haaaa !! hurla l’archère. Je savais bien qu’on ne pouvait pas compter sur un gnome qui ne dépasse pas un tabouret !

L’elfe albinos courra dans tout l’entrepôt, elle parvenait à maintenir une distance face à son agresseur. Malheureusement, au moment où elle regarda derrière elle, celle-ci trébucha. L’assaillant au quatre hachoirs n’était plus qu’à quelques pas de sa proie.

- Attends attends ! cria la fuyarde en tendant les mains.

Son adversaire s’arrêta.

- Technique secrète de la soumission de l’archerie elfique des bois perdu non retrouvé !!!

L’elfette se jeta au sol face contre terre et joignit ses mains au dessus de sa tête.

- Veuillez épargner ma pauvre et misérable vie insignifiante, ô être suprême au tablier sanguinolement sale !!

L’être « suprême » inclina sa tête perplexe.
« Je te tiens », se dit l’elfe, « je vais t’achever ». Elle roula alors au sol de droite à gauche.

- Piiiittttiiiééééé !!

L’opposant resta quelques secondes sans rien faire avant d’hurler et fracasser son arme sur sa pauvre victime. Grace à sa technique de soumission, L’elfe albinos esquiva l’attaque et celles qui suivirent en roulant.

- Haaaaaaa !!! Ma technique n’a aucun effet sur lui !!!

La course poursuite reprit alors de plus belle.
Dans une incroyable dextérité, la fuyarde esquiva un coup d’hachoir par une roulade, se rattrapa par une glissade en tendant son arc vers son ennemi.

- Puisque c’est comme ça ! Prends ça !!

La flèche décochée frappa de plein fouet le plafond avant de ricocher au sol pour finalement finir sa course dans l’épaule de sa cible.
Cette dernière arracha le projectile et poussa un cri de rage.

- Haaaa pardonnn !! J’voulais pas !! s’excusa l’archère.

La créature aux quatre bras balança alors avec fureur une de ses armes sur l’elfe.
Sans le réaliser, l’impressionnant instinct de survie de l’elfe albinos guida ses bras pour dévier le projectile avec son arc qui se fracassa sous le choc.
Le puissant adversaire s’apprêta à envoyer un autre projectile quand le sol se mit à trembler.

- Un tremblement de terre !!! paniqua l’archère.

Une cacophonie meuglant provenait de la pièce d’à coté.

- Technique ancestralement secrète de la charge de la horde meuglante !!! cria Alystea.

Des dizaines et des dizaines de vaches arrivèrent de l’autre pièce sous une puissante charge en direction de leur bourreau. Au moment ou ce dernier se retourna, les vaches le percutèrent violemment.
L’être au quatre bras s’écroula alors à terre et fut piétiné par la charge successive des ruminants.
La gnomette sauta du dos d’une vache pour atterrir sur son ennemi gisant à demi conscient au sol et se tourna vers sa camarade.

- Alors blanche neige on m’attendait ?

Pouick 01/07/2018 01h12

Chapitre 8 : Une main tendue


- Pas du tout ! répondit l’Elfe albinos. Je gérais parfaitement la situation.
- Tes cris témoignaient pourtant du contraire…
- C’était une technique de diversion pour baisser sa vigilance.
- Quelle efficacité…
- Ha bah c’est un art !
- Hmmm… si tu le dis…


Alystea se tourna alors vers son ennemi.

- Il est temps d’en finir…


La gnome arbora un sourire moqueur.

- Hey le moche !! Faut vraiment être un naab pour se faire ratatiner comme ca.


La gnomette tritura de son doigt la narine de son interlocuteur.

- T’as pensé à te faire greffer quatre autres bras ? Tu seras p’t’être à ma hauteur.


Dans un excès de rage le paillasson aux bras multiples tenta de frapper la gêneuse avec son arme. Alystea évita l’assaut et le tranchant de hachoir se planta dans la face de l’assaillant.
La gnomette se réceptionna comme une gymnaste avec derrière elle, une volée de sang.

- Trop facile !


La gnome se dirigea vers les vaches.

- Et maintenant, rentrons !
- Meuhhh, meuuuh.
- Meuh !!


L’elfette courra derrière le troupeau mené par la gnomette qui chevauchait un des ruminants.

- Hey attends moi !!
- Tu es libre maintenant rentre chez toi, répondit Alystea.
- Nan, tu m’as libéré. Je te suis redevable.
- Sois redevable de n’importe où, mais loin de moi.
- Je m’appelle Salogelle.
- J’men fou !
- Et toi c’est quoi ton petit nom ?
- Ma main dans ta gueule !
- C’est un peu long comme nom…


La gnome accéléra la cadence pour s’éloigner de la gêneuse. Cette dernière continua malgré tout à les suivre jusqu’au pré boisé de Ruoma.
Alystea y enterra son amie Patache et fit une cérémonie d’adieu avec ses mères.
Salogelle était restée en retrait, elle rejoignit la gnomette plus tard dans la soirée.

- Ma main dans ta gueule… je n’ai pas été entièrement sincère….
- Continue à pas l’être.
- J’ai besoin de ton aide.
- Pas intéressé, répondit la gnomette.
- Laisse-moi au moins tout te dire.
- M’en fou.
- Un de mes amis… est retenu prisonnier par un des sbires de Schlinguekatoum. Celui que tu as abattu dans l’abattoir était un autre de ses sbires, on le surnommait le quadru-boucher. Il m’a capturé quand je cherchais des indices dans l’abattoir.
- Qu’est ce t’as pas compris dans je m’en fou ? questionna Alystea. J’ai libéré mes mères et vengé Patache, mon histoire s’arrête la.


Salogelle déçu, se retira pour se prostré sous un arbre.
Une vache qui avait entendu la conversation, rejoignit Alystea.

- Meuuuhhh.
- Quoi ? C’est pas le minus au quatre bras qui a tué… Patache ? s’étonna la gnomette.
- Meuh Meuh, Meeeuuuhhh !
- Il n’était même pas présent lors de l’attaque ?


Alystea fronca les yeux.

- Dis moi Meuh, qui à fait ca ?


Plusieurs vaches se rapprochèrent sous un brouhaha meuglant. Les vaches s’agitèrent et se disputèrent entres elles. Visiblement la majorité ne voulait pas que les autres en disent plus à Alystea.

- J’ai le droit de savoir ! contesta la gnomette.


Un ruminant s’avança alors en meuglant sur les autres.

- Toi meuh, je suis sur que tu me comprends, dis moi tout.
- Meuhh meeuuh meuh meumeuh.


Alystea serra les poings.

- Ces vils batards. Ils vont payer cher.


Toutes les vaches entourèrent leur fille sous un concerto meuglant.

- Mamans… rien de ce que vous direz ne me fera changer d’avis, avoua d’un air déterminé Alystea. Je dois venger Patache. Ils vont apprendre qu’on ne s’attaque pas à une vache !


Le regard de la gnome s’attendrit.

- Mes mamans… vous êtes tout pour moi… Je me dois de vous protéger. Vous n’êtes plus en sécurité ici. Il est temps de changer de maison. Quand tout cela sera réglé je reviendrai.


Alystea enlaça alors une à une ses mamans et se dirigea vers Salogelle qui avait la tête baissée, cachée dans ses bras.

- Salogelle…


L’intéressée leva la tête, des larmes coulaient sur ses joues.

- Ma main dans ta gueule ?


Alystea tendit sa main et sourit.

- Je vais t’aider !


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 05h06.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2021, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright © by 'Playa Games GmbH'