Shakes & Fidget - France  

Revenir en arrière   Shakes & Fidget - France > Espace de la Communauté > Battles

Sujet fermé
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 21/03/2013, 19h29
Avatar de Kidam
Kidam Kidam est déconnecté
En¿gmator
 
Inscrit : March 2010
Lieu: Bangui
Messages: 663
Par défaut [Battle 14 : Vainqueur Sizzle] Les aventuriers de la hache perdue


Les inscrits :
Palomivir
Confusius
Sizzle
ETHEN
Merphy
RIEP

Dernière modification de Kidam, 27/03/2013 à 07h39
  #2  
Ancien 22/03/2013, 18h50
Avatar de Kidam
Kidam Kidam est déconnecté
En¿gmator
 
Inscrit : March 2010
Lieu: Bangui
Messages: 663
Par défaut

Qui n'a pas rêvé un jour de participer à une grande aventure ?
Qui, tout petit, n'a jamais imaginé qu'il était un grand archéologue, en trouvant un fouet caché sous le lit de ses parents ?

Aujourd'hui, l'occasion vous est donnée de prouver votre valeur en vous mettant dans la peau des...



Aventuriers de la hache perdue



Concept :
  • Inscription des participants dans le sujet des commentaires sur la battle 14.
  • Pas d’équipe : Chacun joue pour sa peau. Cette règle est importante.
    Nous vous demandons de ne pas former d'alliance avec d'autres joueurs, mais de jouer le jeu individuellement.


Principe :
  • Vous allez devoir avancer dans l'aventure en aidant le professeur Jockes à résoudre des énigmes.
  • Une énigme sera posée tous les 5 jours. Sauf indication contraire, vous aurez 4 jours pour la résoudre afin de pouvoir passer à l'épreuve suivante.
  • Sauf indication, chaque participant n'a le droit qu'à UNE SEULE réponse par énigme !
  • Il faudra m'envoyer la réponse par MP.
  • Attention, si le participant envoie tout de même 2 réponses, seule la première sera prise en compte! Vérifiez donc bien votre réponse
    avant de l'envoyer.
  • Sauf si précisé au moment de l'énigme, aucune question ne pourra être posée.
    J'ouvrirai un sujet à part pour vos commentaires et pour les inscriptions. Il n'est donc pas utile d'ouvrir un sujet sur le forum. Pas la peine de
    demander de l'aide ou d'envoyer des mp aux responsables pour avoir des précisions sur l'énigme ... vos messages seront arrosés d'essence et
    incinérés avant que je ne disperse les cendres en pleine mer.[/I]
  • Les non-inscrits ne peuvent ni intervenir, ni aider les participants.
  • Quand le délai des 4 jours est terminé, je ferai un bilan pour chaque étape.
    Réponse à l'énigme, résultat des différents participants.
  • Seule la finale permettra de déterminer le vainqueur. Le nombre de finaliste sera donc déterminé par le nombre de joueurs
    ayant répondu correctement à toutes les énigmes.


L'épreuve finale :
Le finaliste qui donnera la meilleure réponse le plus rapidement remportera l'aventure.
Il deviendra par la même occasion l'Indiana Jones de notre forum !
(si le vainqueur possède déjà un titre, il pourra choisir celui qu'il souhaite entre les deux)

Pour vous inscrire, veuillez maintenant laisser un message sur le sujet des commentaires en précisant que vous avez lu les règles.
Inscrivez vous sans hésiter, il n'y a rien à perdre !


Bonne chance !
__________________

Tranquille
  #3  
Ancien 22/03/2013, 18h52
Avatar de Kidam
Kidam Kidam est déconnecté
En¿gmator
 
Inscrit : March 2010
Lieu: Bangui
Messages: 663
Par défaut

Prologue



Un hurlement sorti du bureau du professeur Jockes. Miss Allen, sa secrétaire, leva les yeux de son clavier pendant quelques instants
avant de replonger dans son travail, habituée à l’exubérance de son patron. Cependant, elle nota que le cri semblait plutôt être
provoqué par la joie, ce qui la rassura quelque peu : le professeur était particulièrement préoccupé depuis plusieurs semaines
et son visage affichait encore ce matin la mine des mauvais jours.

« Enfin ! Une piste ! »

L’homme qui s’exprimait était plutôt grand sans être pour autant un géant. D’allure athlétique, il était de ces hommes qui ont
toujours l’air en bonne condition physique sans pour autant prendre le temps de s’entretenir. Le professeur Jockes était ce qu’on
appelle communément un bel homme. Une barbe de quelques jours lui mangeait les joues sans ôter à son charme et des
cernes particulièrement accentuées indiquaient qu’il avait pris peu de repos ces derniers temps.

L’homme qui lui faisait face avait bien moins fière allure. Petit, rondouillard, son crâne dégarni et lubrifié reflétait un rayon de
soleil qui traversait le verre d’une fenêtre donnant sur les jardins de l’université.

« Quand avez-vous reçu cette lettre, professeur Jockes ? »
« Il y a moins d’une heure. Un coursier l’a déposé à mon bureau »
« Et vous êtes certain qu’elle provient de votre père ? »
« Absolument certain. Il utilise certains mots dont nous nous sommes convenu et que nous seuls connaissons. »
« Fabuleux. Et donc, il affirme être sur la piste de la hache d’or, c’est bien cela ? »
« C’est exact. Vous êtes bien placé, doyen Killroy, pour savoir que mon père et moi sommes à la recherche de cet objet depuis des
années. Mon père a, semble-t-il, fait une découverte majeure il y a quelques semaines et a dû partir précipitamment sans me
prévenir. Jusqu’alors je n’avais aucune nouvelle, mais cette lettre me confirme qu’il est bel et bien sur une piste : Un vieux
manuscrit de la bibliothèque de Paris fait état de la présence de la hache d’or en Égypte au XVIIIème siècle. C’est la trace la plus
récente que nous ayons. Après cela, plus personne n’en parle. Avec Japhret, un fidèle serviteur qui l’accompagne depuis des
années, mon père est parti pour Alexandrie afin d’approfondir les recherches et peut-être découvrir d’autres indices. »
« Et je suppose que vous espérez que je vais vous envoyer le rejoindre »
« J’irai, avec ou sans votre accord. Je ne peux pas
laisser mon père seul si près du but. Mais imaginez les retombées d’une telle découverte sur le prestige de l’université, les crédits
que cela débloquerait pour notre département d’archéologie et surtout, la présence de cet objet au sein de la collection de notre
musée ! »

Le doyen fit semblant de réfléchir quelques instants, mais sa décision était prise depuis longtemps.

« MISS ALLEEEENNN ? Veuillez réserver un siège dans le prochain vol pour l’Égypte. Au nom d’Indiana Jockes. »

En copie, la lettre envoyée par le professeur Henry Jockes à son fils
__________________

Tranquille
L'utilisateur suivant remercie Kidam pour son message :
  #4  
Ancien 29/03/2013, 20h00
Avatar de Kidam
Kidam Kidam est déconnecté
En¿gmator
 
Inscrit : March 2010
Lieu: Bangui
Messages: 663
Par défaut

Épreuve 1


La température était vraiment étouffante. Indiana desserra légèrement le col de sa chemise pour respirer plus aisément. Sur la lettre,
il vérifia le nom de l’hôtel que son père lui indiquait. Hôtel Dal El Madina. D’un sifflement, il appela un taxi avant de lui indiquer l’adresse
inscrit dans le courrier. Pendant le voyage, il continua de réfléchir. Pourquoi son père ne lui avait pas donné plus de détails ? Se
méfait-il de quelqu’un ? De toute façon, il lui poserait ces questions en personne dans quelques instants.

L’hôtel Dal El Madina était un établissement magnifique. Sa façade en marbre rose scintillait sous le chaud soleil d’Égypte. Devant l’entrée,
des chevaux finement sculptés se cabraient hors de l’eau d’une fontaine dont le doux écoulement semblait avoir un pouvoir hypnotique sur
les touristes qui passaient devant le bâtiment. Son chapeau solidement enfoncé, le professeur Jockes passa sous les colonnes
couvrant le hall et se dirigea vers le comptoir de la réception.

« Bonjour, Je souhaiterais voir le professeur Henry Jockes »

Le réceptionniste le dévisagea un instant :

« Je suis désolé, mais le professeur est absent depuis quatre jours déjà. »
« Savez-vous où il devait se rendre ? »
« Vous êtes son fils ? Le professeur Junior Jockes ? »
« Indiana. Je n’aime pas le prénom Junior. »
« Votre père nous avait prévenu que vous viendriez. Il a réservé une chambre pour vous et vous a laissé une note. Si vous
me présentez une pièce d’identité, je me ferai un plaisir de vous la remettre ainsi que vos clés. »

Les vérifications d’usage effectuées, l’homme lui tendit un papier à entête de l’hôtel qu’Indiana parcourut aussitôt.

Après la lecture de cet énigmatique papier, l’aventurier se laissa guider jusqu’à une coquette chambre. Un petit billet dans la main
du porteur le fit disparaitre rapidement. Aussitôt, le professeur se dirigea vers le coffre. Si son père lui avait laissé un moyen de le joindre,
ce serait bien ici.

Le coffre n’avait rien de particulier. La porte avant était surmontée d’un clavier numérique, combinaison à 4 chiffres. Machinalement,
Indiana composa quelques codes au hasard en utilisant diverses dates de naissance, mais il savait bien son père n’était pas homme à
utiliser ce genre de facilité. S’il y avait quelque chose dans ce coffre, son père lui avait forcement laissé un moyen de l’ouvrir ce que
laissait clairement entendre son dernier message.

A vous de trouver le code du coffre
Vous avez jusque mardi 20h pour envoyer votre réponse.
__________________

Tranquille
  #5  
Ancien 02/04/2013, 20h34
Avatar de Kidam
Kidam Kidam est déconnecté
En¿gmator
 
Inscrit : March 2010
Lieu: Bangui
Messages: 663
Par défaut

Fin de l'épreuve 1

Résultats mitigés pour nos 6 aventuriers : 50% de réussite. Certains verront le verre à moitié vide, d'autre le verre à moitié plein.
Pourtant, quand je vais vous donner la solution, je suis persuadé que les trois malheureux qui ont chutés vont se dire : "Mais c'est bien sûr !"

La solution :
Si vous compariez le courrier envoyé par le père à la note qu'il a laissé à la réception, vous notiez une différence dans l'entête
de l’hôtel : sur le courrier, il y avait un cachet de part et d'autre. Si vous découpiez chaque symbole de ce cachet en quatre,
vous faisiez apparaitre des chiffres qui étaient la combinaison du coffre : 1470.

Confusius, ETHEN et Sizzle continuent l'aventure.
La prochaine épreuve demain dans la soirée.
__________________

Tranquille
Les 2 utilisateurs suivants remercient Kidam pour son message :
  #6  
Ancien 03/04/2013, 19h10
Avatar de Kidam
Kidam Kidam est déconnecté
En¿gmator
 
Inscrit : March 2010
Lieu: Bangui
Messages: 663
Par défaut

Épreuve 2


Lorsqu’il fit la combinaison, le coffre émis un petit bip avant qu’un bruit de vérins se libérant ne confirme la validité du code.
Indiana tira sur la poignée pour l’ouvrir en grand. A l’intérieur, il trouva une enveloppe beaucoup plus épaisse que celle que
son père lui avait envoyée. Il la décacheta aussitôt et en sorti 8 clefs ainsi qu’un nouveau courrier.

Le courrier

Les clefs


Au lieu de le rassurer, ce courrier ne fit qu’accroitre l’inquiétude d’Indiana : Si vraiment son père était si proche de mettre la
main sur la hache, pourquoi n’avait-il pas donné signe de vie depuis quatre jours ?

Le professeur décida que l’heure n’était plus aux réflexions, mais à l’action. Ouvrant sa valise, il en sorti un petit sac à dos
dans lequel il conservait en permanence des affaires utiles à l’exploration de tunnels ou autres endroits de ce genre. Ne
sachant pas ce qui l’attendait, il y ajouta une gourde et quelques rations de nourriture avant de ressortir de la chambre et
se diriger vers la sortie de l’hôtel. A l’extérieur, une file de taxi patientait devant le hall d’entrée, dans l’attente d’éventuels
clients. Indiana s’engouffra dans le premier tout en lui indiquant de le conduire à la bibliothèque.

En arrivant devant la bibliothèque d’Alexandrie, Indiana s'arrêta quelques instants devant ce témoin du passé glorieux de
l'Egypte, mais ce n'était pas le moment de faire une visite touristique.

Une fois à l’intérieur du bâtiment, Indiana ne mis pas longtemps pour se faire diriger vers les bureaux administratifs pour qu’il
puisse rencontrer le conservateur. Celui-ci était un homme d’une cinquantaine d’année, le regard singulièrement
intelligent. En fait, il émanait de cet homme un mélange de finesse et de bienveillance qui devait faire de lui un compagnon
particulièrement apprécié pour une discussion autour d’un bon verre.

« Monsieur Junior Jockes ! Je suis vraiment heureux de vous rencontrer ! »

Indiana se retint de le corriger sur le prénom, estimant que c’était une perte de temps.

« Professeur Ashraf, le plaisir est partagé. Je suis à la recherche de mon père. L’avez-vous vu ces derniers jours ? »

Le conservateur fronça les sourcils.

« Là vous m’étonnez. Il est venu ici il y a quatre jours en compagnie d’un homme qui semblait à son service. Il a demandé
à avoir accès à une des salles du sous-sol pour ses recherches, mais lorsque je suis revenu le voir le soir au moment de la
fermeture, il n’était plus là. J’ai subodoré qu’il avait trouvé ce qu’il était venu chercher et qu’il était reparti. Mais j’étais tout de
même étonné qu’il ne soit pas venu me signaler son départ. Lui est-il arrivé quelque chose ? »
« C’est ce que je tente de savoir. Pouvez-vous me conduire à cette salle au sous-sol ? »
« Mais certainement »

La bibliothèque était un véritable dédale, entre les allées de vieux documents, les portes innombrables et les couloirs
tous semblables les uns aux autres. Pourtant, professeur Ashraf semblait s’y diriger les yeux fermés. Il les conduisit jusqu’à un
petit escalier resserré et faiblement éclairé, mais une installation électrique récente eu tôt fait de le rendre parfaitement
praticable. Le sous-sol était tout aussi labyrinthique que le rez-de-chaussée, mais ils arrivèrent tout de même rapidement devant
une porte sur laquelle était inscrit le chiffre huit.

« Voilà le dernier endroit où j’ai vu votre père »

Disant cela, le conservateur avait ouvert la porte, éclairant une toute petite pièce remplie de parchemins et de rouleaux.

« Faites bien attention, quelques-uns de nos plus précieux documents se trouvent dans cette pièce. »

Indiana pénétra dans la pièce avec précaution. Ce n’était pas les documents qui l’intéressaient, mais les murs. Si son père avait
vu juste, il devait y avoir un mécanisme quelque part pour accéder à une salle cachée. Il ne mit pas longtemps à trouver le
trou d’une serrure en deux briques. Il allait tester les clefs qu’Henry lui avait remises lorsqu’il réfléchit : si son père avait disparu,
c’est peut-être qu’il y avait un piège. Si une de ces clefs devait ouvrir effectivement ce passage, les autres clefs pouvaient
tout à fait débloquer un mécanisme mortel. En tout cas, il n’était pas prêt à prendre le risque. Il devait donc choisir la bonne clef.
Il examina donc le mur de plus près.

Le mur


Veuillez sélectionner la bonne clé pour ouvrir le passage.
Réponse souhaitée avant dimanche 20h
__________________

Tranquille

Dernière modification de Kidam, 04/04/2013 à 09h33
  #7  
Ancien 05/04/2013, 08h20
Avatar de Kidam
Kidam Kidam est déconnecté
En¿gmator
 
Inscrit : March 2010
Lieu: Bangui
Messages: 663
Par défaut

Fin de l'épreuve 2

Effectivement, nous avons gardé la crème de la crème !
100% de réussite, un bien joli score.

La solution :
Les différentes briques sur le mur formaient un puzzle que vous pouviez reconstituer grâce aux différents traits qui formaient une figure au centre.
Une fois reconstituée et en prenant les chiffres dans l'ordre, vous obteniez le nombre suivant : 1638991442
C'est celui qui est incrusté sur la première clef.

Confusius, ETHEN et Sizzle continuent tous les trois l'aventure.
La prochaine épreuve aujourd'hui dans la soirée.
__________________

Tranquille
L'utilisateur suivant remercie Kidam pour son message :
  #8  
Ancien 05/04/2013, 19h14
Avatar de Kidam
Kidam Kidam est déconnecté
En¿gmator
 
Inscrit : March 2010
Lieu: Bangui
Messages: 663
Par défaut

Épreuve 3A

Indiana inséra la clef dans la serrure et la tourna deux tours. Dans un premier temps, il ne se passa rien. Puis, un grincement
se fit entendre avant que le mur ne se mit à trembler. Enfin, une ouverture se fit, libérant un passage sombre.

« Incroyable ! Je n’aurais jamais pensé que la bibliothèque recélait ce genre de passage secret ! »

Le conservateur avait du mal à cacher son euphorie. Cependant, Indiana calma vite ses ardeurs.

« J’ai besoin que vous restiez à l’extérieur. Si quelque chose se passe mal, je préfère savoir que quelqu’un à l’extérieur sait
où je me trouve. Si je ne suis pas revenu dans deux heures, envoyez des secours »

Indiana fouilla rapidement dans son sac et en sorti une torche électrique qu’il braqua sur l’ouverture dans le mur. Sans un mot,
il commença à avancer. Il lui fallut quelques instants pour s’habituer à la faible luminosité. Il avait beau avoir une lampe,
l’obscurité dans ce lieu était si profonde qu’elle semblait dévorer la lumière sans la recracher. Enfin, il commença à discerner
les choses qui l’entouraient. Le passage dans le mur donnait sur un tunnel qui ne faisait qu’une dizaine de mètres environ avant
de déboucher sur ce qui semblait être une pièce. Avec précaution, l’archéologue fit quelques pas, faisant bien garde
de ne pas heurter sa tête à la voute particulièrement basse. Soudain, son pied se posa sur une pierre du sol qui s’enfonça.
Un bruit de mécanisme se fit entendre et avant qu’il n’ait eu le temps de comprendre ce qui se passait, il sentit la lumière
diminuer encore plus, avant qu’un grand bruit sourd ne retentisse : la porte venait de se refermer derrière lui. Il se retourna et
observa le mur quelques instants. Sans grand espoir, il chercha un bouton ou tout autre moyen pour rouvrir le passage, mais
ceux qui avaient posés ce piège n’auraient certainement pas fait une erreur aussi stupide.

Au bout de quelques instants, il comprit que, s’il voulait sortir de cet endroit, il devrait trouver un autre moyen. Résolument, il
reprit sa direction première pour examiner le contenu de la pièce au bout du tunnel. C’était un carré d’une dizaine de mètres de
côté, sans aucun mobilier, ni objet. En scrutant avec sa torche, Indiana nota ce qui semblait être deux issues. L’une d’elle était
libre d’accès, tandis que la seconde était obstruée par des barreaux. En s’approchant de plus près, il observa qu’il s’agissait
en fait d’une grille montée sur des charnières et qu’elle était maintenue fermée par une épaisse serrure. Il allait se diriger
vers la seconde issue, lorsqu’à travers les barreaux, il vit un corps au sol. Son sang se figea un instant lorsqu’il reconnut
l’anneau qui ornait l’annulaire de la main droite : son père était étendu derrière cette grille !

« PÈRE !!!! »

De toutes ses forces, il tenta de forcer l’ouverture de la barrière, mais elle était bien trop solidement fixée. Il passa alors son
bras à travers les barreaux et parvint à attraper la main de son père. Il appliqua deux doigts au niveau du poignet et poussa
un soupir de soulagement : il sentait un pouls. Comment son père s’était-il retrouvé enfermé dans cette cellule ? Indiana examina
les alentours plus attentivement. A la droite de la cellule, il repéra ce qu’il cherchait : un mécanisme semblait contrôler le
verrou de la porte. Il y avait là 25 rouleaux avec des nombres de 1 à 40. En les faisant tourner, il pouvait faire apparaitre
n’importe lequel de ces ombres. Pour ouvrir la cellule, il fallait sans doute proposer une suite particulière de nombres. Quelqu’un
avait d’ailleurs, semble-t-il, commencé à résoudre cette énigme. En réfléchissant, il comprit qu’il s’agissait de son père
lui-même, mais son bras à travers les barreaux avait été trop court pour aller jusqu’au bout.

Le mécanisme


ATTENTION : Épreuve en deux parties
Vous devez trouver une suite de nombres qui complète celle qui a déjà été commencée par
Henri. Si vous n'avez pas trouvé dans trois jours, Je vous fournirai un indice. Vous pouvez tenter
sans risque deux réponses avant l'indice, puis une seule réponse après l'indice. Cependant, ceux
qui trouveront la bonne réponse sans l'indice auront un avantage pour l'épreuve 4.


Fin de l'épreuve 3A lundi à 20h
__________________

Tranquille
  #9  
Ancien 08/04/2013, 20h12
Avatar de Kidam
Kidam Kidam est déconnecté
En¿gmator
 
Inscrit : March 2010
Lieu: Bangui
Messages: 663
Par défaut

Epreuve 3B

Indiana commençait à désespérer de trouver la bonne combinaison, lorsqu’il entendit un chuchotement.

« Un mul..tiple de la di…fférence… des.. deux pré…cédents »
« PÈRE !! Vous m’entendez ?! »
« pas deux… fois le… même nom…bre »
« PÈRE !! »

Indiana eu beau tout faire, il ne parvint pas à réveiller Henry. Il savait qu’il devait ouvrir cette grille s’il voulait le sauver. Il se concentra
donc sur la combinaison. Ce qu’il venait d’entendre lui avait ouvert les yeux. En contrôlant les nombres que son père avait déjà entré,
il fit le lien avec ce que son père venait de dire : 14-1 =13 et 39=13*3, puis 39-14=25 et 25=25*1. Il vérifia les dix nombres qui avaient
déjà été entrés pour s’assurer que cela fonctionnait.

« Il ne me reste plus qu’à entrer les 15 derniers nombres. »

Après plusieurs essais, il n'arrivait toujours pas à trouver une combinaison qui convienne.

"Il semble, qu'en plus, la différence entre deux nombres consécutifs ne doit pas être égale à 1... Je ne sais pas qui a construit cet
endroit, mais il commence sérieusement à m'énerver !"

Résultat attendu avant jeudi 20h
__________________

Tranquille

Dernière modification de Kidam, 09/04/2013 à 19h29
L'utilisateur suivant remercie Kidam pour son message :
  #10  
Ancien 11/04/2013, 21h11
Avatar de Kidam
Kidam Kidam est déconnecté
En¿gmator
 
Inscrit : March 2010
Lieu: Bangui
Messages: 663
Par défaut

Fin de l'épreuve 3


Salut à vous trois,
J'ai reçu toutes les réponses dans les temps (Même si ça c'est joué à la minute près pour Confusius).
Je ne crois pas qu'il soit nécessaire d'expliquer ce qu'il fallait faire, la partie B étant suffisamment explicite.
Cependant, aucun de vous trois n'a été capable de réussir cette épreuve sans l'aide de l'indice.
Vous n'aurez donc pas d'aide pour l'épreuve 4.

Vos réponses :
Sizzle : 1 14 39 25 28 15 13 2 33 31 4 27 23 8 30 22 16 6 10 12 14 18 20 24 32
ETHEN : 1/14/39/25/28/15/13/2/33/31/12/19/7/24/17/21/8/26/18/16/22/30/32/38/36
Confusius : 1 14 39 25 28 15 13 2 33 31 24 7 17 10 21 11 20 9 22 26 8 18 30 12 36

Sachez que j'ai hésité à vous demander plus de nombre, mais je n'ai pas voulu être sadique. Je le regrette !
Pour information, il est possible d'aligner les 40 nombres dans une suite de ce type :
1 19 36 17 38 21 34 39 25 14 11 27 32 35 33 2 31 29 22 7 30 23 28 15 13 4 9 5 8 3 40 37 24 26 20 18 16 10 12 6

Vous continuez tous les trois
La suite demain
__________________

Tranquille
Les 3 utilisateurs suivants remercient Kidam pour son message :
Sujet fermé

Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé

Navigation du forum


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 08h29.


Propulsé par vBulletin® version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright © by 'Playa Games GmbH'